BIOGRAPHIE

Guy Régis Jr est écrivain, metteur en scène et réalisateur. Plusieurs de ses textes qui rassemblent de la poésie, de la prose et en grande partie du théâtre, sont traduits en plusieurs langues. Il est lauréat du prix ETC Beaumarchais et du prix Jean-Brierre de poésie. Traducteur en créole d'Albert Camus, Maurice Maeterlinck, Marcel Proust et Bernard-Marie Koltès, Guy Régis Jr a aussi réalisé des courts métrages expérimentaux.

En 2001 il fonde la compagnie NOUS Théâtre qui va bousculer les codes du théâtre contemporain, notamment en créant Service Violence Série  

Crédit : Henry Roy 

en 2005, véritable acte politique et dramaturgique fondateur de son travail. Son travail est représenté en France (le Tarmac, le Festival des Francophonies de Limoges, le IN du Festival d’Avignon, plusieurs Scènes Nationales), en Haïti et à l’international (Belgique, Hongrie, Etats-Unis, Brésil, Italie, Togo, Congo, etc).

En plus de son rôle de créateur, il travaille activement au développement des arts vivants en Haïti. Il dirige en 2012/2013 le projet « Migrants » financé par l’Union Européenne dont l’objectif est d’organiser des formations et workshops artistiques dans différentes villes d’Haïti avec des créateurs internationaux. De 2012 à 2014, Guy Régis dirige la section théâtre de l’Ecole Nationale des Arts d’Haïti. Et depuis Janvier 2014 il est le Directeur Artistique de l’Association 4 Chemins qui gère le festival des arts vivants du même nom, moment phare de la vie de Port-au-Prince depuis maintenant plus de 16 ans. Le Festival 4 Chemins était l’invité du Festival des Francophonies en Limousin en 2016.

Guy Régis Jr a été nommé Chevalier des Arts et des Lettres en 2017.

>> Guy Régis Junior : « Nous migrerions tous »Mediapart, blog Bagalan de JP Thibaudat, 24 avril 2020

>> Aux toilettes comme au théâtreréflexion de Guy Régis Jr sur le théâtre tirée de la revue francophone Notre Librairie, Le Nouvelliste27 mars 2007

Œuvres

Comme dans un film de Robert Bresson (théâtre), Editions Les Solitaires Intempestifs (à paraître)

Pays mensonger (roman), Mémoires d’encrier, Montréal (à paraître)

Les cinq fois où j’ai vu mon père (roman), Gallimard, 2020, Paris

Reconstruction(s) (théâtre), Editions Les Solitaires Intempestifs, 2018

Une enfance haïtienne (texte collectif), Gallimard, 2017, Paris

Powèm entèdi (poésie), Legs Editions, 2016, Port-au-Prince

Ida, Editions Rivarti collection, 2006 ; Editions Vents d'Ailleurs, 2013

Mourir tendre (théâtre), Sélection Prix SACD 2008. Editions Les Solitaires Intempestifs, 2013

Le Trophée des capitaux (roman), 2005. Editions Vents d'ailleurs, 2011. En lice pour le Prix Carbet de la Caraïbe, le Prix des lycéens de l'Ile de France

De toute la terre le grand effarement (théâtre), Editions Les Solitaires Intempestifs, 2011. Invité du Festival d'Avignon 2011

Incessants (fiction), Editions Les Solitaires Intempestifs, 2011

Noire nuit (théâtre). Alliance Française de Rio de Janeiro, 2010 (inédit)

Moi, fardeau inhérent (théâtre), Editions Les Solitaires Intempestifs, 2011.

Le Père (théâtre), Editions Les Solitaires Intempestifs, 2011. Prix ETC Beaumarchais du meilleur texte francophone.

La Mort de soi dans sa longue robe de mariée (théâtre), 2009. Jouée à Québec, 2011 (inédit)

Bethsabée ou Experimental Betty (théâtre). Lecture à Ottawa, 2011 (inédit)

Service Violence Série (théâtre), 2001-2005. Tournée internationale (inédit)

Le Temps des Carnassiers (poésie), 2000. Lauréat du prix Jean Brierre de poésie (inédit)

 

Mises en scène

2021 : Les cinq fois où j'ai vu mon père, de Guy Régis Jr

2018 : Poésie Pays, autour de poèmes et musiques d’Haïti et de la Caraïbe

2017 : Reconstruction(s), de Guy Régis Jr

2015 : L’Acte Inconnu, de et mis en scène par Valère Novarina, collaboration à la mise en scène Guy Régis Jr

2015 : Dezafi, d’après le roman de Franketienne et adapté par Guy Régis Jr

2011 : De toute la terre le grand effarement, de Guy Régis Jr

2010 : Moi, fardeau inhérent, de Guy Régis Jr

2007 : Incessants et Haï, honni, détesté, de Guy Régis Jr

2006 : Allah n'est pas obligé, d'Ahmadou Kourouma

2005 : Jeux de parenthèses, de Syto Cavé

2005 : Monsieur Bonhomme et les incendiaires, de Max Frisch

2003 : Service Violence, Série, de Guy Régis Jr

2001 : Bobomasouri, de Franketienne

 

Courts-métrages

2011 : Monsieur le Président

2010 : Epi

2002 : Pays sauve qui peut

2002 : Black out

 

Dernières résidences et bourses

2020 : résidence d'éducation artistique et culturelle, Pays Marennes-Oléron, « Comment créer des scènes pour le théâtre, le cinéma, la télévision, à partir de documents historiques »

2018 : bourse Stendhal pour l’été 2019 – écriture de « Dépeuplements » (poème)

2018 : résidence de 3 mois à la maison des auteurs de Limoges, bourse du CNL – écriture de « Les cinq fois où j’ai vu mon père »

2018 : résidence de 1,5 mois au couvent des Récollets, Paris – traduction de Proust en créole

2018 : résidence de 1,5 mois au Centre Intermondes, La Rochelle – création de l’œuvre sonore et performance (NEV) Nègres en Vente

© Hélène Lacroix / Guy Régis Jr
 

  • Facebook